Return to site

La billetophilie : Placement plaisir par excellence

Acheter des billets de banque peut rapporter gros.

Vingt années d’expérience, plusieurs mètres linéaires d’archives ( catalogues de ventes françaises et internationales) et la fréquentation assidue des bourses et salons m’ont permis d’acquérir une solide connaissance du marché des billets de banque français de collection.

Aujourd’hui je suis heureux de faire partager mon expérience non seulement avec des passionnés mais également avec de nouveaux collectionneurs. Après 20 ans d’expérience, je n’ai qu’un conseil à vous donner : investissez dans les billets de banque de France.

Investissez, certes, mais avec discernement et conseils avisés. Vous vous rendrez rapidement compte que le plus ancien billet n’est pas forcément le plus onéreux et celui qui prend le plus de valeur dans le temps. La qualité et la rareté sont les deux paramètres fondamentaux afin d’établir un prix.

J’ai ainsi constaté que les billets neufs des années 1950 ont connu une croissance exponentielle des cotes depuis la parution des premiers ouvrages de cotation (années 70). L’exemple le plus frappant est sans doute celui du 500F Victor Hugo type 1953 à l’état neuf.

La billetophilie, au même titre que la philatélie et la numismatique sont-ils de bons placements?

Quels sont les critères essentiels afin d’appréhender la qualité de son placement ?

  • La potentielle plus-value que représente le produit : Du fait de l’offre et de la demande, les collections nommées ci-dessus (papier ou métal) offre des plus-values supérieur à l’inflation. Cela s’explique par une offre globalement faible et une demande croissante, amenant la hausse des cours. L’évolution du prix du billet de 500F Victor Hugo de 1953 en est le parfait exemple.
  • La sécurité du placement : Vous avez la détention physique et discrète du capital investi dans un coffre fort. Depuis peu, les sociétés de grading (PCGS, PMG) authentifient les billet et garantissent leur état neuf (UNC pour uncirculated). Cela représente une garantie supplémentaire pour l’acquéreur d’un billet mis sous SLAB.
  • La liquidité : Celle ci est aisée et rapide, en moyenne il faudra 2 à 3 mois pour revendre les pièces. Nous avons recours à l’organisation de ventes publiques, de ventes sur offres et de ventes à prix marqués. Plusieurs grands professionnels peuvent également vous offrir des solutions optimales de revente.
  • La fiscalité : Les billets ne souffrent d’aucunes taxation à la revente ci ces derniers sont vendus moins de 5000 €. La détention d’une collection n’est soumise à aucune imposition.
  • La gestion : Aucuns frais de gestions hormis les assurances et autres locations de coffres en banque.
Les objets de collections, une des dernières niches fiscales

La fiscalité particulièrement attrayante séduit de nombreux « collectionneurs – investisseurs ». En effet, les collections de billets de banque, au même titre que les monnaies et les timbres, font partie des rares actifs à ne pas être assujettis à l’Impôt de la Solidarité sur la Fortune (ISF).

Un particulier disposant d’un patrimoine taxable de 1 350 000 € doit régler 2225 € d’ISF par an. En achetant un billet de collection à 50 000 € il est exonéré d’ISF. Cette économie de 2225 € par an revient ainsi à financer cette collection à hauteur de 4.45% par an. Votre billet / collection est donc acquise avec les économies d’impôts que vous faites ! Outre cela, le plus important concerne la fiscalité à la revente d’une collection, véritable niche fiscale.

En cas de revente, le contribuable a le choix entre la taxation forfaitaire à hauteur de 6.5% du prix de vente du billet, et le régime général, avec l’imposition de la plus-value à hauteur de 34.5%, moins un abattement de 5% par an au delà de la deuxième année.
Ainsi, après 22 ans de détention, la collection d’objets de collections est entièrement exonérée de plus-value.

Depuis plus de 30 ans, de merveilleuses collections ont été constitués par des collectionneurs avisés, alliant placement rentable et passion.
Maintenant, c’est à vous que s’offre cette opportunité, ne la manquez pas, de belles marges de progression sont à prévoir dans bien des segments de ces fabuleuses collections.

Max REGNIER
Collectionneur depuis plus de 30 ans
Expert en billetophilie pour Artemisia-Investment
Collabore à l’édition du Catalogue FAYETTE

http://fayette-edition.com/article_55.php

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK